Anti-OGM: Contre l’imposition des OGM

Détruire le mythe autour des O.G.M non confinés

Archive du 'Sciences' Catégorie

Biocarburants: cultiver les terres de pays au bord de la famine, quoi de plus logique ?

Posté par ... le 3 5 2008

L’un de nos objectifs est d’incorporer l’Afrique au marché mondial des biocarburants. L’Afrique a un énorme potentiel de croissance économique dans ce secteur“, estime M. Fredriksson directeur de la SEKAB, compagnie suédoise ayant passé un contrat sur 10 ans avec la Northern Sugar Resources Ltd, productrice de canne à sucre au Ghana. (Le Ghana se lance dans les biocarburants pour exporter en Suède, AFP, Romandie News, 03/05/08) En octobre 2007, les officiels déclaraient: “la famine au Ghana est imminente” (Ghana famine is imminent aid officials say, United Press International, 26/10/07). La mondialisation achève de montrer son absurdité en privilégiant des cultures de biocarburants dans des pays au bord de la famine, et ce alors que de nombreux pays africains vivent depuis des décennies d’importantes crises alimentaires et de malnutrition. Les cultures d’exportation finissent de détruire l’économie agricole vivrière au nom du libéralisme mondial. C’est à se demander ce qui est prioritaire pour les dirigeants de l’OMC: le libre-échange, ou l’autonomie alimentaire des populations ? Faire rouler des voitures ou nourrir les populations ? Il semble inconcevable d’exploiter des terres pour des biocarburants en Afrique, et encore moins pour des agrocarburants génétiquement modifiés, sans avoir réglé de façon durable le problème de la faim dans ces mêmes pays, en relocalisant notamment l’agriculture, comme le font les initiatives de fermes agroécologiques (Centre Songhaï au Bénin ou de Gorom-Gorom au Burkina Faso) et en libérant les semences, reproductibles gratuitement, non en les libéralisant ou en les brevetant.

Publié dans OGM: industrie vs agricultures, Situation mondiale, Afrique, Brèves, Biodiversité | 2 Commentaires »

Famine : spiruline et agriculture vivrière sont des alternatives immédiates aux OGM

Posté par ... le 30 4 2008

Alors que la propagande du lobby proOGM bat son plein, instrumentalisant à son profit la crise alimentaire mondiale générée par la spéculation sur les aliments, des solutions efficaces pour lutter contre la malnutrition existent mais ne sont curieusement pas abordées dans les débats.

La spiruline, outil contre la malnutrition sévère
La spiruline, ou Arthrospira platensis, est une cyanobactérie ou micro-algue de couleur verte, vieille de plus de trois milliards d’années et qui est considérée comme l’un des micro-organismes les plus anciens de la planète. Elle était déjà connue et consommée par les Aztèques au XVIe siècle, et fut décrite dans le Codex de Florence, série de livres rédigée au Mexique par un moine franciscain, qui est devenue la principale source d’informations sur la culture Aztèque:

Description d’une récolte d’algues et de gâteau d’algues faits par les Aztèques (Codex de Florence, Fin XVIe siècle)

Lire le reste de l’article »

Publié dans Articles, Sciences, OGM: industrie vs agricultures, Situation mondiale, Biodiversité | Pas de Commentaires »

Le dogme génético-progressiste est en marche, et il est tentaculaire !

Posté par ... le 24 4 2008

Le génético-progressisme, principale idéologie de l’âge biotech repose sur la croyance de la possibilité de maîtrise du génome par l’homme, dont une des conséquences est la volonté de création de nouveaux organismes dit “génétiquement modifiés“.

Ce dogme totalitaire dispose d’un appui financier et industriel très puissant, supporté par des multinationales, des banques, des think tank, mais aussi des états, dont les organismes décisionnels sont infiltrés par les adeptes de cette idéologie. Il est aussi relayé par de nombreux réseaux ou associations dits “sceptiques”, “rationnalistes”[réf.], ou “progressistes et matérialistes”[réf.], voyant dans la technique le remède aux problèmes de société, position critiquée en son temps par Habermas dans “La technique et la science, comme idéologie“, et qui caractérise un transfert collectif lié au refoulement historique du religieux dans l’institutionnel, dans les sociétés humaines.

Lire le reste de l’article »

Publié dans Articles, Sciences, OGM: industrie vs agricultures, Scientifiques, Situation mondiale, Amérique du Nord, Europe, Asie, Médias | Pas de Commentaires »

L’illusion du contrôle du vivant: le mythe du génie génétique

Posté par ... le 22 4 2008

L’illusion et la volonté de contrôle des processus biologiques fait partie intégrante de la rhétorique des défenseurs des OGM agricoles.

Ce mythe du contrôle des processus biologiques, au niveau génétique, et au coeur même des cellules, résulte d’une croyance aveugle aux dogmes de la génétique simpliste (à un, deux ou plusieurs gènes), de la fragmentation de l’expérience prise comme ordre d’un savoir absolu, et d’une confiance irrationnelle au réductionnisme instrumentaliste, transféré au niveau sanitaire et environnemental.

Un exemple type de ce mythe du contrôle du vivant se retrouve dans l’idée que les processus de reproduction naturelle sont moins fiables ou plus incertains qu’une transgénèse de laboratoire, du fait que l’on n’en connaisse pas dans les détails tous les mécanismes. Ce renversement du sens, faisant du technicien en génie génétique le garant de processus biologiques, relève non seulement d’une hérésie scientifique mais aussi philosophique, prônant: “L’homme et sa technique, maîtres de la vie”.

Un fervent défenseur des OGM, Louis-Marie Houdebine, chercheur à l’INRA et co-fondateur d’une start-up de transgénèse animale, relaie ce genre d’informations infondées, basées sur le mythe de l’homme, partie du vivant, contrôlant la vie:
Les OGM comportent des incertitudes mais pas plus que les semences classiques qui sont obtenues par des sélections où on ne contrôle que très peu de chose.Nouvel-Observateur.

Il affirmait cependant, dans une conférence de l’”Université de Tous les Savoirs”: La transgenèse et ses applications, en janvier 2000: “Quand on met un transgène souvent il ne marche pas bien, ou il ne marche pas du tout , ou il marche à un faible taux, ou il ne marche pas là où on voudrait[…] quand on construit un gène, ben on fait n’importe quoi.[…]Une des choses que l’on souhaite faire absolument est bien évidemment… c’est d’avoir la maîtrise totale du transgène…”


Louis-Marie Houdebine, janvier 2000

Cette dernière affirmation repose encore une fois sur l’idéologie complètement infondée de la toute-puissance du réductionnisme expérimental humain sur le vivant, et exprime bien dans la bouche de ce chercheur, le dogme totalitaire sous-jacent à cette croyance, réduisant les organismes à des “systèmes de production“, à des usines vivantes, ou à des machines dont le “fonctionnement” doit être “viable“. Cette même idéologie globalitaire qui entend dominer le monde et imposer ses valeurs marchandes, au détriment des cultures locales et des différents rapports à la vie qu’entretiennent et sur lesquels se basent ces mêmes cultures, prétend combattre l’obscurantisme, mais repose elle aussi sur un mythe: celui du contrôle du vivant, et sur une idéologie érigeant la technophilie industrielle en principe supérieur dans la société moderne.

Publié dans Sciences, Scientifiques, Brèves | Pas de Commentaires »

Les multinationales de l’agrogénétique industrielle se font la malle…

Posté par ... le 16 4 2008

Alors que la corruption du lobbyisme industriel s’institutionnalise au niveau du Parlement Européen, le problème du dévoiement des organismes de la finance internationale au service des multinationales n’a jamais été abordé de front ni par les juges, dont on empêche de faire le travail, ni par les politiciens, dont beaucoup ferment volontairement les yeux sur ces pratiques frauduleuses.

Présentes dans les listings 2001 de Clearstream, révélés par le travail de Denis Robert, Cargill première entreprise exportatrice au monde de denrées transgéniques, en partenariat avec Monsanto, et inondant les ports français de soja et de colza transgéniques, ainsi que Unilever multinationale de l’agroalimentaire, ont ainsi utilisé (et continuent d’utiliser ?) les réseaux financiers de la chambre de compensation Clearstream du Luxembourg, destinés aux banques et aux institutions financières, pour étendre leur main-mise sur les marchés locaux nationaux. La mise en garde du juge Renaud Van Ruyembeke au Parlement Européen en avril 1997, sur la question de l’utilisation des circuits de la finance internationale, et son appel à la création d’un espace judiciaire européen, résonnent plus que jamais comme une invitation à la lucidité dans l’actualité de la mondialisation politique et économique.



Lire le reste de l’article »

Publié dans Articles, OGM: industrie vs agricultures, Aspects juridiques, Situation mondiale, Europe | 2 Commentaires »

Technique d’obtention des OGM: l’ADN Recombinant

Posté par ... le 12 4 2008

Pour les élus politiques ou personnes n’ayant pas pu s’informer correctement sur la manière dont est obtenu un OGM, voici une courte explication de la technique de l’ADN recombinant, qui a fait l’objet d’une conférence en 1975 à Asilomar aux Etats-Unis, suite aux inquiétudes de la communauté scientifique face au développement rapide de l’ingiénerie génétique. Les recommandations issues de cette conférence portant sur les risques et dangers potentiels du génie génétique ont vite été mises de côté par l’industrie américaine, qui s’est lancée, avec d’importants investissements, dans la recherche d’applications brevetables tels que les OGM agricoles.

Publié dans Vidéos, Sciences | Pas de Commentaires »

Haro sur le vivant - partie 1

Posté par ... le 12 4 2008

Synthèse documentaire Anti-OGM.info sur l’histoire du développement des OGM.
Première partie - contexte historique du développement des OGM: l’avant.

Publié dans GMO (V.O.), OGM: industrie vs agricultures, Situation mondiale, *Dossier Bioterrorisme, *Dossier Monsanto | 2 Commentaires »

Mise sous tutelle de la France par le lobby agro-militaro-génétique américain

Posté par ... le 10 4 2008

Le vote à une courte majorité par les députés français du projet de loi commercial sur les OGM entérine une mise sous tutelle de la France au lobby agro-militaro-génétique américain, déjà entamée avec le rapprochement géostratégique de la France aux Etats-unis par l’envoi de soldats français en Afghanistan, et une évocation par le président Sarkozy d’un retour de la France au sein de l’OTAN.

Alors qu’en 1975, Henry Kissinger, connu pour l’élaboration de doubles rapports concernant des bombardements secrets au Cambodge, initiait pour la première fois la stratégie controversée de “Pétrole contre nourriture” (Oil for food) avec l’URSS, l’armée américaine, quelques années plus tôt, avait utilisé des produits chimiques pour détruire le couvert végétal et les récoltes de leurs ennemis, au Vietnam, à l’aide de défoliants de l’industrie américaine. Trente ans après l’énorme famine déclenchée par la guerre au Cambodge et au Vietnam, les entreprises américaines de l’agrogénétique tentent aujourd’hui de gagner ces marchés agricoles en prévoyant d’introduire les semences GM dans ces pays, selon le rapport annuel 2007 de l’organisation promotrice des biotechnologies végétales ISAAA. Après que les banques de semences en Afghanistan et en Irak [réf.] aient été détruites par la guerre, de nouvelles législations prévoient déjà également la modernisation de l’agriculture de ces pays, en partenariat avec les multinationales américaines, et en introduisant la culture d’OGM par voie de fait.
Lire le reste de l’article »

Publié dans Articles, OGM: industrie vs agricultures, Situation mondiale, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe, Afrique, Asie, *Dossier Brevets, *Dossier Bioterrorisme, Biodiversité | Pas de Commentaires »

Désaveu dans la formation présidentielle UMP sur la question des OGM

Posté par ... le 10 4 2008

En ayant clairement décidé de faire de la question sensible des OGM un enjeu politicien, la majorité UMP du Parlement français s’est désavouée aux yeux non seulement de l’opinion publique, des associations mais aussi d’un certain nombre de ses membres.

La politique de la majorité,”actionnée” par des lobbies industriels, selon les termes du sénateur UMP Jean-François Legrand, est mise en oeuvre, d’après le député UMP François Grosdidier, par un “petit groupe” influent ultra proOGM au sein de la majorité, calquant ses positions sur celles des multinationales de l’agrogénétique. Alors que le Ministre Jean-Louis Borloo qualifiait à l’Assemblée le texte de loi OGM comme le plus “précautionneux” au monde, il apparaît que celui-ci est en fait peut-être le plus insidieux existant sur la planète, et le plus hypocrite, autorisant les OGM tout en prônant le principe de précaution et en s’en remettant aux institutions européennes, dont les directives se basent sur les concepts politiques de régulation américains conçus par le lobby agrogénétique, comme celui d’équivalence en substance. Aussi, la secrétaire d’état à l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet qui a dénoncé un “concours de lâcheté” au sein de la majorité présidentielle, dont les leaders veulent “assurer le minimum“, s’est vue menacée dans sa fonction par le Premier Ministre même, François Fillon, et haranguée par quelques collègues. La bêtise des clivages politiques sur des sujets aussi sensibles et d’intérêt public s’est exprimée dans une grande confusion, alors que le Premier Ministre en appelait à retirer en deuxième lecture au Sénat pour des raisons politiciennes, un amendement de l’opposition destiné à protéger les écosystèmes locaux et soutenu par quelques parlementaires UMP.
Lire le reste de l’article »

Publié dans Articles, OGM: industrie vs agricultures, Aspects juridiques, tribune libre | 2 Commentaires »

1975 et la conférence d’Asilomar

Posté par ... le 8 4 2008


A propos de la conférence d’Asilomar de mai 1975 lors des débuts de l’ingénierie génétique sur les dangers et risques potentiels des modifications génétiques et de l’utilisation d’ADN recombinant.

Publié dans Vidéos, Sciences, Scientifiques, Santé, Situation mondiale, *Dossier Monsanto, Biodiversité | Pas de Commentaires »